Accueil - Diaspora - Macky SALL pour une meilleure protection de la diaspora
UNION AFRICIANE

Macky SALL pour une meilleure protection de la diaspora

image_pdfimage_print

18875_000_Par6927481

Le chef de l’État a souhaité, hier, que chaque poste diplomatique et consulaire dispose d’une feuille de route qui définit des objectifs précis et des moyens d’action pour les réaliser, suivant sa spécificité, avec comme priorité la protection de la diaspora.

Au vu de la situation des Sénégalais établis en Centrafrique, le chef de l’État a bien fait de rappeler l’une des missions prioritaires des représentations diplomatiques sénégalaises à l’extérieur. Venu présider l’ouverture de la 4ème Conférence des ambassadeurs, consuls généraux et consuls du Sénégal, Macky Sall a soutenu que la protection et la promotion des Sénégalais de l’extérieur doivent rester au cœur de la feuille de route des représentants diplomatiques et consulaires. Selon le chef de État, la diaspora sénégalaise apporte une contribution solidaire et inestimable à la nation. À ce titre,  »elle mérite que nous restions à son écoute, en étant au plus près de ses préoccupations ».

Le chef de l’État a recommandé au ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur d’apporter des solutions pérennes aux doléances habituelles de la diaspora, concernant  »l’établissement de pièces d’état-civil, de passeports, la facilitation des conditions de séjour dans les pays d’accueil, et de réinsertion pour ceux qui rentrent définitivement au Sénégal ».  »Le Fonds d’appui à l’investissement des Sénégalais de l’Extérieur, dont nous avons porté la dotation de 340 millions en 2013 à 2,5 milliards en 2014, répond à ce souci », a déclaré Macky Sall. Le Président a invité les consuls à s’investir davantage dans la promotion de la destination Sénégal, en termes d’échanges économiques et commerciaux et d’investissement.

Dans la même veine, le ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, a révélé que de nouvelles représentations vont être ouvertes et d’autres fermées. Cela, a dit le ministre, répond à un souci d’efficacité dans les actions. Il a souligné qu’un arbitrage a été opéré.  »Nous avons engagé une réflexion, pour voir dans quelle mesure nous pourrons assurer notre présence en Europe centrale et orientale, en Amérique Latine et dans les Caraïbes où le Sénégal ne compte qu’une seule représentation diplomatique à Brasília. Ainsi que dans l’espace de l’Association des nations de l’Asie du sud-est (Asean) ».

S’exprimant à l’ouverture de la cérémonie, le ministre a indiqué qu’il s’agira, durant les trois jours de travaux, d’examiner les grands projets et initiatives, tels que les bourses de sécurité familiale, la couverture maladie universelle, le Fongip, le Fonsis et la politique de financement des Sénégalais de l’extérieur. Les diplomates vont également plancher sur la stratégie de développement des exportations, la Sndes, et le plan Sénégal émergent, la réunion du groupe consultatif, les partenariats stratégiques (G20, Ticad, Forum Afrique-monde arabe), a souligné Mankeur Ndiaye.

La conférence, qui prendra fin demain et dont les travaux ont été ouverts hier matin, est la quatrième du genre destinée aux ambassadeurs et consuls généraux du Sénégal. Elle a pour thème général la diplomatie économique.

Seneplus.com/

Moytou nef

A propos Laye Ndoye

Répondre

Votre email ne sera pas publié. Required fields are marked *

*


2 + sept =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroll To Top
Please support the site
By clicking any of these buttons you help our site to get better